Protégez Rodrigo Mundaca et les défenseurs de l’accès à l’eau au Chili

Rodrigo Mundaca et ses collègues militants de MODATIMA luttent pour défendre l’accès à l’eau au Chili. En raison de leur travail courageux, ils sont menacés de violences et d’emprisonnement. Soutenons-les : exigez du gouvernement chilien qu’il protège ces défenseurs des droits humains.

1108
/5000 signatures

partager

L’eau est une ressource rare dans la province de Petorca, au Chili, et pourtant, cette rareté met justement en danger certaines communautés locales. Rodrigo Mundaca est membre du Mouvement pour la Défense de l’accès à l’Eau, à la Terre et la protection de l’Environnement (MODATIMA). Cette organisation lutte pour défendre l’accès à l’eau des communautés locales et dénonce son exploitation illégale par des personnalités politiques et des entreprises.

En raison de leur travail courageux, certains des militants de MODATIMA ont fait l’objet de menaces de mort et d’agressions physiques et ont été emprisonnés par le gouvernement.

Mais ils refusent d’abandonner et continuent à se battre pour le droit à l’eau, en dépit des obstacles.
Rodrigo Mundaca et les autres membres du MODATIMA luttent sans relâche pour protéger les autres.

Soutenons-les : exigez du gouvernement chilien qu’il protège ces défenseurs des droits humains.

Signez la pétition et appelez le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique Mario Fernández Baeza à ouvrir une enquête sur ces menaces de mort et à fournir aux défenseurs des droits humains la protection dont ils ont besoin et à garantir leur sécurité.

Grâce à cette pétition, votre voix contribuera à faire pression sur le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique afin qu’il prenne des mesures pour protéger les défenseurs des droits humains au Chili. 


Téléchargez la version tabloïd de la pétition papier (11 X 17)


*En cochant cette case vous bénéficierez du bilan de votre action et d'un condensé d'information sur les droits humains par l’organisme Amnistie internationale. Nous veillons à préserver la vie privée de nos sympathisant.e.s en ne transmettant que l'essentiel. À tout moment il vous sera possible de vous désinscrire à cette liste de diffusion.